/

Ingénieur, entrepreneur, analyste process, coach en organisation et stratégie numérique
Cofondateur de Copliant - Associé Switch and Co

Copliant

Switch & Co

Agir avec Storga

L'organisation personnelle dépend fortement de la personnalité et des goûts de chacun, il serait donc présomptueux de prétendre avoir un système unique qui convienne à tout le monde. En revanche, cet article propose des "briques" qui devraient permettre à chacun de créer le système avec lequel il est le plus efficace.

Outil de base : la liste d'actions

La liste d'actions ("todo list") est le premier outil d'organisation de la personne qui souhaite agir : on note ce qu'on a à faire, et on biffe ou on coche ce qui a été fait au fur et à mesure. Cela permet de mesurer d'un coup d'oeil le travail accompli et ce qui reste à faire. Tout ce qui suit concerne les actions qui prennent plus de deux minutes : celles qui se font en moins de deux minutes doivent être faites, sinon on risque de perdre plus de temps à organiser qu'à faire.

A l'ère numérique, cela se traduit par une liste du même genre qu'on aura saisie sur un ordinateur/smartphone/tablette...

On a donc pour l'instant une unité d'action définie par son seul libellé, ce qui est à faire, le "quoi".

Le formulaire 'action'

Traduit dans Storga, ceci donne le formulaire à champ unique :

Action

Quoi :

Il suffit d'ajouter ce petit formulaire dans le dossier qui nécessite une action, et l'état des actions constitue la liste d'actions. Une fois l'action réalisée, on supprime le formulaire.

Première amélioration par rapport à une liste simple sur traitement de texte ou tableur : le lien hypertexte automatique.

Une action n'a généralement pas de sens isolée d'un projet plus large, d'une stratégie ou d'un objectif qui ne se concrétise pas par cette seule action. Quand on veut être efficace dans l'atteinte d'un objectif, il est même préconisé de traduire l'objectif en "prochaine action physique" [gtd]. Si le projet est matérialisé par un dossier numérique (fortement conseillé dans le cas d'un travail collaboratif), alors il est particulièrement intéressant que l'action dans la liste d'actions pointe directement sur le dossier de projet.

C'est le premier argument pour agir dans Storga, une liste d'actions intelligente, reliée à ses dossiers.

À partir de cette base, on peut amener progressivement en fonction de ses besoins quelques sophistications :

À plusieurs

Traçabilité

À plus tard

En temps limité

Déléguer

Hiérarchiser

Automatiser

Actions périodiques

Références citées

[gtd]

David Allen, Getting Things Done, 2001

Article publié ou mis à jour le 2016-12-13

Catégories : organisation

Une réaction ?

0 commentaires

Votre nom :

Votre e-mail : (non publié)

Commentaire :

Commentaires