/

Ingénieur, entrepreneur, analyste process, coach en organisation et stratégie numérique
Cofondateur de Copliant - Associé Switch and Co

Copliant

Switch & Co

Combien m'a coûté mon ERP ? Deux briques...

Un document contient bien souvent de l'information que l'on voudrait reconcentrer. Par exemple, un article de ce site a une date de parution, et concerne un ou plusieurs thèmes. On pourrait vouloir afficher un tableau de tous les articles publiés sur un thème donné par ordre chronologique.

Dans une organisation papier, ce type de synthèse se fait "à la main", et peut être assez fastidieuse.

On trouve dans les entreprises aujourd'hui encore une multitude d'exemples qui sont traités à peine mieux, avec de la bureautique. Par exemple des fiches réclamations ou incidents sont détaillées dans des documents issu de traitement de texte, et le tableau récapitulatif, lui aussi un document ou une feuille de tableur, est tenu à jour en parallèle.

Storga introduit deux éléments qui permettent au non-informaticien de traiter ce type de besoin de manière simple et élégante : le formulaire et l'état.

Le formulaire

Dans sa forme la plus simple, un formulaire Storga est un champ, ou un ensemble de champs.

Définir un formulaire est d'une facilité enfantine et ne prend que quelques secondes pour un formulaire simple tel que celui-ci :

Date de parution :

Thème :

Contrairement aux bases de données relationnelles classiques, nul besoin d'avoir défini au préalable une structure de base de données ; les données stockées (ici un champ date et un champ texte) le sont directement dans le formulaire. Storga voit les données exactement comme nous les voyons.

L'intérêt d'un formulaire est d'être utilisé en plusieurs endroits. Une fois le modèle défini, on l'enregistre dans ses favoris et il devient accessible en un clic pour être "collé" dans n'importe quel document. Pour illustrer cet exemple de façon très simple, voici trois pages dans lesquelles j'ai collé le formulaire, en remplissant des valeurs différentes :

page exemple 1

page exemple 2

page exemple 3

L'état

On peut demander à Storga d'aller scanner toute ou partie du site à la recherche des formulaires d'un type donné. Storga les affiche alors sous forme d'un tableau récapitulatif paramétrable qu'on nomme état. Dans l'exemple, en scannant cette page et ses sous-pages, cela donne :

Date Thème
page exemple 2 2016-12-03 exemple 2
page exemple 1 2016-12-05 exemple
Combien m'a coûté mon ERP ? Deux briqu 2016-12-07 démo
page exemple 3 2016-12-07 test

et cela prend moins d'une minute à configurer.

L'état est dynamique : tout changement apporté à un formulaire existant, toute création et toute suppression de formulaire sont automatiquement propagés à l'état. Vous pouvez d'ailleurs le tester sur les pages exemples (il suffit de quitter un champ après l'avoir modifié pour que la modification soit enregistrée) On voit que l'état génère aussi par défaut un lien hypertexte vers les formulaires qu'il affiche.

Deux briques pour tout faire

On commence à entrevoir les possibilités qui s'offrent à nous avec cet outil. Ce qui ne se devine pas à ce stade, c'est que cette innovation simple en apparence est une véritable révolution de l'informatique. Armés de ces deux éléments, le formulaire et l'état, nous allons être en mesure d'organiser toute l'entreprise !

Article publié ou mis à jour le 2016-12-07

Catégories : organisation

Une réaction ?

1 commentaires

Votre nom :

Votre e-mail : (non publié)

Commentaire :

Commentaires

1.

Cyril

(2016-12-07)

Pour la petite histoire, les commentaires (comme celui-ci) sont des formulaires ;-)