/

Ingénieur, entrepreneur, analyste process, coach en organisation et stratégie numérique
Cofondateur de Copliant - Associé Switch and Co

Copliant

Switch & Co

Exemple d'interface d'une base de données avec Storga

Voici une contribution d'un utilisateur de Storga¹ :

Accéder à son outil métier et en extraire un tableau de bord actualisable en temps réel

Cet exemple illustre la facilité avec laquelle Storga peut interroger la base de données d'un outil métier, créer un tableau de bord en temps réel, et le publier de façon sécurisée sur le web.

Nous avons ici affaire à un restaurateur qui souhaite connaître à distance l'activité de son établissement qui dispose d'un terminal de caisse sur une base MySQL.

Cette demande, mettant traditionnellement en œuvre plusieurs niveaux de complexité informatique, va pouvoir être traitée par Storga de façon enfantine :

Réalisation d'une page contenant les tableaux de bord et un bouton d'actualisation

Collecte des données de la base MySQL via une interface ODBC

Remplissage des formulaires tables avec les données collectées

Calculs des totaux et ratios demandés

Publication web via un lien sécurisé

Au final, après une heure de travail², notre restaurateur visualise sur son iPhone l'activité du moment :

Au bon bistrot - Tableau de bord du jour

Le programme de collecte des informations comprend trois séquences d'interrogation de la base de donnée du terminal de caisse, dont on a identifié les quelques tables contenant des informations pertinentes :

La caisse du jour et le calcul du total des différents moyens de paiement

Les tables ouvertes au moment, l'élaboration du tableau de synthèse et les calculs complémentaires

Le détail des tables en cours

La publication sécurisée sur le web s’effectue simplement en ouvrant un droit d'accès à notre restaurateur à qui nous aurons créé un compte Storga :

¹ Merci EL !

² Temps de travail pour la réalisation de cette page Storga. L'accès à la base MySQL a été traité séparément.

Article publié ou mis à jour le 2017-01-20

Catégories : informatique

Une réaction ?

0 commentaires

Votre nom :

Votre e-mail : (non publié)

Commentaire :

Commentaires